Syndicat CFTC - Union Régionale d'Alsace

Actualités   

15
Janv.

Dialogue social dans les TPE : Le Medef renonce

Le 15/01/2010 à 11h35


La négociation sur la modernisation du dialogue social a offert en fin d’année un deuxième coup de théâtre. Le Medef, suivi par la CGPME, a déclaré forfait et annulé la négociation sur le dialogue social dans les TPE sans plus d’explication, le 22 décembre dernier. À peine un mois auparavant, le Medef avait reporté cette même séance.


La CFTC, outrée par l’attitude du Medef qui persiste dans son entêtement, a tenu à lui rappeler que les salariés “qu'ils travaillent dans des petites [en l’occurence, moins de 11 salariés] ou grandes entreprises, doivent être traités de manière équitable” et “disposer des moyens de s'engager dans un dialogue social constructif qui permette de développer en nombre et en qualité les emplois”.


Qu’à cela ne tienne, les organisations syndicales feront... sans le Medef. Avec l’UPA comme alliée, elles ont décidé de rédiger une lettre commune au ministre du Travail, dans laquelle leurs propositions seront détaillées. Une rencontre est d’ores et déjà programmée le 20 janvier. Xavier Darcos pourra ensuite reprendre ces propositions dans le projet de loi prévu pour le premier trimestre 2010.


Quant aux propositions pour moderniser le dialogue social dans les TPE, les points de vue des organisations syndicales diffèrent. Ainsi, si elles sont unanimes sur le principe de créer des instances paritaires pour représenter les salariés des TPE (qui ne disposent pas de représentation collective institutionnalisée), elles ne partagent pas le même avis sur leur mode de composition et leur périmètre.


La CFTC est favorable à des commissions paritaires de branches, dont les membres seraient élus au niveau régional et par secteur d’activité ou par branche.


Espérons que ces points de blocage puissent être levés afin de démontrer la capacité des partenaires sociaux à donner les mêmes droits à tous les salariés.


  Voir la suite

15
Janv.

Santé au travail : Une nouvelle valisette pour les militants

Le 15/01/2010 à 11h22


Aujourd'hui est enfin présenté le projet du plan Santé au travail n° 2 par Xavier Darcos, ministre du Travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville. En effet, l’actualité sociale 2009 n’a cessé de dénoncer les difficultés rencontrées par les salariés au sein des entreprises.


Pour la CFTC, il n’est plus possible d’attendre : 2010 doit être une année de réelle amélioration de la vie en entreprise. Alors que les partenaires sociaux et les pouvoirs publics vont travailler de concert à l’élaboration du Plan Santé au Travail 2010 – 2014, la CFTC anticipe et forme ses militants.


Le gouvernement et la CFTC partagent certes un même constat sur l’immensité de la tâche : le nombre des accidents du travail stagne à un niveau trop élevé d’environ 700 000 par an (dont plus de 44 000 accidents graves); pour le seul régime général, les maladies professionnelles ne cessent d’augmenter; on en a compté plus de 45 000 en 2008; plus d’une personne par jour meurt d’un accident du travail (569 décès en 2008) ou suite à une maladie professionnelle (425 décès en 2008); plus de 13 % de la population active est aujourd’hui exposée à au - moins un agent cancérigène.


Cependant, la CFTC souhaite aller au-delà des négociations lancées et, à son échelon, améliorer les conditions de travail, pour que l’Homme et la prise en compte de son bien-être restent au centre de tout processus de création de richesses.


La CFTC entend bien aller au-delà des négociations annoncées. Fidèle à ses valeurs de réformisme et de construction sociale, la CFTC accompagne chacun de ses militants en entreprises afin qu’ils puissent s’investir pour le mieux-être des salariés. Chaque délégué syndical CFTC a ainsi reçu une valisette Santé et Sécurité au Travail.


Composé de fiches spécialisées (stress, violences au travail, harcèlement, TMS, RPS…) cet outil est destiné à favoriser la mise en place d’actions concrètes pour l’amélioration des conditions de travail des salariés. Des formations dispensées tout le long de l’année permettront de favoriser l’investissement des militants de la CFTC. Pour la CFTC, en matière d’amélioration des conditions de travail, c’est tous les jours qu’il faut agir et dès maintenant !


Jacques Voisin, Président confédéral
  Voir la suite

12
Janv.

Conférence de rentrée : Mobilisez vos candidats régionaux !

Le 12/01/2010 à 08h58


Mardi 12 janvier 2010, le siège confédéral de la CFTC convie la presse à un petit déjeuner. Jacques Voisin présentera les inquiétudes et la colère du mouvement, ainsi que les propositions CFTC pour y remédier.


Progression du chômage, absence de mesures concrètes du gouvernement pour améliorer le quotidien des concitoyens. La CFTC dénoncera les effets d’annonce, la communication politique et les considérations électoralistes qui règnent sur le discours politique, occultant les vrais débats. « Nous ne sommes ni dupes ni complices » rappellera Jacques Voisin. Pas de diagnostic, pas d’évaluation, le Gouvernement privilégie la forme au détriment du fond. Nous refusons la mise en avant des déficits publics, véritable alibi pour mener une politique de rigueur. Il faut savoir ce que l’on veut ! L’objectif de la CFTC est clairement le plein emploi.


Afin de faire entendre cette colère sur l’ensemble du territoire, Jacques Voisin vous convie à interpeller les candidats aux prochaines élections régionales. Cette période est favorable aux discussions, il faut nous en saisir ! A vous de rappeler nos positions sur les principaux dossiers et d’engager les candidats sur des réponses précises. Concrètement, nous vous invitons à organiser une conférence de presse qui interpellera les candidats sur des problématiques territoriales précises (travail du dimanche, pouvoir d’achat, égalité homme/femme, logement, transport…), puis à leur donner un droit de réponse lors d’un entretien individuel.


Dès cette fin de semaine, vous pourrez télécharger dans l’espace « adhérents » du site internet http://www.cftc.fr le discours de Jacques Voisin, et les principales fiches thématiques qui composent le dossier de presse . N’hésitez pas à échanger sur le sujet via l’espace forum du site internet. Nous vous remercions de nous faire suivre vos différents échanges et nous ne manquerons pas de communiquer sur la synthèse.


Nous comptons sur votre mobilisation pour faire avancer le débat social vers un projet de société solidaire.


  Voir la suite

08
Janv.

Rencontre CFE-CGC / CFTC : Une collaboration pour renforcer le pluralisme syndical

Le 08/01/2010 à 16h37


Un article des Echos paru hier évoquait la possibilité d’accords électoraux entre la CGC et la CFTC et la multiplication de collaborations au niveau confédéral.


Les dirigeants de la CFTC et de la CGC se sont rencontrés, ce mercredi 6 janvier, pour discuter d’éventuelles coopérations et collaborations dans les entreprises et au niveau confédéral, notamment dans le cadre des élections professionnelles. Bien sur, en aucun cas il n’est question de fusion entre les deux organisations syndicales.


La Confédération entretient depuis toujours des relations régulières avec la CFE-CGC, essentiellement pour échanger sur les sujets d’actualité sociale. Il est normal, et souhaitable, de continuer à le faire avec une organisation qui est traditionnellement peut - être plus proche de nous.


L’application de la loi d’août 2008, qui fonde la représentativité essentiellement sur l’audience électorale, nous pousse à aborder différemment les élections professionnelles. Nous devons les envisager en concertation avec certains de nos concurrents et tant que faire se peut. C’est l’objet du mandat qui a été donné par le Conseil confédéral : rencontrer la CFE-CGC (voire d’autres organisations syndicales) pour instaurer des échanges plus étroits et étudier les coopérations possibles.


Concernant les élections professionnelles, nos deux organisations peuvent regarder concrètement comment, là où elles sont sous le seuil de représentativité, elles peuvent espérer passer ce seuil ensemble.


Il s’agit d’une démarche pragmatique, respectueuse des intérêts de chaque syndicat. Diverses solutions pourraient être étudiées en fonction de la situation vécue localement ou dans les branches.


Cette démarche de coopération peut être envisagée à l'initiative de nos organisations, en fonction du contexte et pourquoi pas avec FO, quand c'est possible, en veillant à ce que cela ne porte en aucun cas préjudice à la CFTC à quelque niveau que ce soit.


Nous voulons renforcer le pluralisme syndical face à la volonté hégémonique de l’axe CGT-CFDT.


Plus que jamais, nous ferons nôtre la maxime de Jean Bornard: « Etre nous-mêmes et coopérer ».


  Voir la suite

07
Janv.

Hommage à M. Philippe Séguin

Le 07/01/2010 à 15h16


C’est avec émotion que les membres du Bureau confédéral de la CFTC ont appris ce matin la disparition soudaine de M. Philippe Séguin et souhaitent adresser leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


Chargé en 1986 d'un grand Ministère des Affaires sociales et de l'Emploi, pour conduire un changement de cap dans la politique sociale lors de la cohabitation, Philippe Seguin s’est distingué par la recherche permanente de l'équilibre des comptes sociaux et la "libéralisation" du droit du travail, ce qui n'interdisait pas pour autant chez lui une vraie préoccupation sociale. Son attachement à la rigueur en a ensuite fait un Président qui marquera durablement l’histoire de la Cour des Comptes.


Doté d’un sens très élevé du service de l'Etat et de l'intérêt national, M. Phillipe Séguin restera dans la mémoire de tous les dirigeants de la CFTC qui l’ont côtoyé à cette époque pour sa politique active de l'emploi (soutien actif aux conventions de conversion) ou encore son engagement auprès du Bureau International du Travail qui démontrait là-encore son attachement à faire partager ses convictions sociales au-delà de nos frontières.


Personnalité hors du commun, il a toujours écouté et respecté la CFTC, dans des confrontations qui pouvaient être vigoureuses mais tout aussi chaleureuses. La France perd aujourd’hui un grand serviteur de l’Etat.



Alain Deleu, Président honoraire

Jacques Voisin, Président Confédéral
  Voir la suite